Tag Archives: Scarborough Bluffs

Mardi 2 août 2017 — Deux voyages, avec momos (version française)

Pas grande chose a été pub­liée sur ce site au cours de la dernière année. Peu après mon retour d’un voy­age en France, une série d’événements a com­mencé à mod­i­fi­er mes cir­con­stances per­son­nelles, en com­mençant par la mort de ma mère. De nou­velles respon­s­abil­ités per­son­nelles appa­rais­sent et des change­ments de plan. Pen­dant un cer­tain temps, je ne suis pas d’humeur pour les com­mu­ni­ca­tions per­son­nelles. Mais alors que je n’ai pas eu beau­coup de temps à écrire mon blog, j’ai été en train de faire des recherch­es et d’écrire beau­coup. Main­tenant, je com­mence une nou­velle phase, parce que j’ai aban­don­né les emplois rémunérés et j’espère sur­vivre entière­ment en écrivant. Cela sig­ni­fierait des sac­ri­fices — vivre fru­gale­ment l’un d’entre eux. Mais il y a des avan­tages. Pen­dant des années, main­tenant, je pou­vais rarement me livr­er à l’un de mes plus grands plaisirs, en marchant dans les ravins et dans les coins loin­taux de ma ville. Je n’avais tout sim­ple­ment pas le temps libre, et un tra­vail à l’extérieur qui me tenait debout dix heures tous les jours me lais­sait trop fatigué pour le faire. Mais main­tenant, je serai assis à un ordi­na­teur pen­dant la plu­part du temps, et faire de la ran­don­née sera néces­saire pour écarter le péril clas­sique des écrivains: le sur­poids. Donc, je ne marche plus pour gag­n­er ma vie, mais je suis libre de marcher pour le plaisir. Read more »

Tuesday, August 2, 2017 — Two Journeys, with Momos

Not much has been pub­lished on this site in the last year. Short­ly after my return from a trip to France, a series of events start­ed to mod­i­fy my per­son­al cir­cum­stances, begin­ning with my mother’s death. New per­son­al respon­si­bil­i­ties appeared, and changes of plan. For quite awhile, I remained in no mood for per­son­al com­mu­ni­ca­tions. But while I have not had much time to write casu­al­ly for the site, I have been in fact research­ing and writ­ing a great deal. Now I’m begin­ning a new phase, since I have stopped out­side work and expect to sur­vive entire­ly by writ­ing. This will mean some sac­ri­fices — liv­ing fru­gal­ly being one of them. But there are ben­e­fits. For years, now, I could rarely indulge in one of my great­est plea­sures — walk­ing the ravines and dis­tant cor­ners of my city. I sim­ply did not have the spare time, and out­side work that kept me on my feet ten hours every day left me too tired to do it. But now I will be sit­ting at a com­put­er for most of every day, and some walk­ing will be nec­es­sary to stave off a clas­sic writer’s per­il: over­weight. So, no longer walk­ing to make a liv­ing, I am free to walk for plea­sure again. Read more »